24 juin 2020 0 Commentaire

le peuple Dropa

Dans les hauteurs des montagnes de BayanKara-Ula, aux frontières de la Chine et du Tibet, une équipe d’archéologues entreprît une inspection particulièrement détaillée d’une série de grottes connectées entre elles. Leur intérêt fut excité par la découverte de séries de tombes alignées contenant les squelettes d’une race d’humains bien étrange ; étrange par leurs corps frêles et de leurs têtes larges et surdéveloppées. On pensa au début que les cavernes avaient été le foyer d’une espèce inconnue de primates. Mais comme le chef de l’expédition, archéologue Chinois, le professeur Chi Pu Tei, l’indiqua :Qui a déjà entendu parler de singes enterrant leurs congénères ? Ce fut lors de l’étude des squelettes qu’un membre de l’équipe tomba sur un grand disque de pierre, à moitié enfoui dans la poussière sur le sol de la grotte. L’équipe se rassembla autour de la découverte, le tournant d’une manière puis d’une autre. Cela ressemblait, de manière absurde, à une sorte de disque pour gramophone de l’âge de pierre. Il y avait un trou en son centre et une fine canelure en spirale partait vers la bordure. Une inspection plus minutieuse cependant, montra que la rainure était, en fait, une ligne continue en spirale continue d’inscriptions en caractères. L’objet était bien un “enregistrement”… à plus d’un titre. Personne à l’époque, c’était en 1938, ne possédait la clé de cet incroyable message. Le disque fut étiquetté et archivé parmi d’autres objets découverts dans la zone. Même ceux qui connaissaient son existence ne savaient rien de sa signification.

http://latavernedeletrange.kazeo.com/les-pierres-de-dropa-a122038116

les disques Dropa

http://extra-terrestre.over-blog.com/dropa.html

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

Andylebx494 |
Josueshvi692 |
Projet Securite Informatiqu... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Theadvertplatform
| Ckechodekych
| Nkucofefykep285